Comment obtenir un effet bois usé ?

Le bois, matériau noble par excellence, est l’un des éléments les plus prisés d’une déco indus. Dans ce contexte précis, tout comme pour l’effet métal vieilli, c’est bien son aspect brut qui est apprécié. Associé à une patine stylisée qui lui confère un vécu inimitable, votre mobilier bois a de quoi devenir l’un des éléments phares de votre ambiance factory. Voici quelques techniques pour lui infuser un charme délicieusement suranné.

Planche en bois effet usé

Dans cet article, vous pourrez découvrir :

Préparer le bois : un ponçage en 3 temps

Le ponçage du bois peut s’effectuer avec un abrasif type papier de verre. Pour un résultat optimum, optez pour une progression en 3 phrases.

1ere phrase : Préparation de l’abrasif

Abrasif détendu sur une cale en bois

Casser l’abrasif

  • On détend l’abrasif en le frottant de toute sa surface sur une arête dure, ce qui lui confère une forme légèrement incurvée. Cette forme évite à l’abrasif de s’encrasser trop vite. Il est maintenant « cassé » et prêt à l’emploi.
  • Pour un ponçage efficace, on sélectionne 3 papiers abrasifs de différents grains :
    • on commence par la granularité la plus élevée (par exemple : 150)
    • on poursuit avec une granularité moyenne (par exemple : 240)
    • on achève le travail avec une granularité fine (par exemple : 320).

Cette variation progressive permet :

  • d’ôter tout vernis persistant si c’est un bois de récupération déja traité auparavant
  • d’assainir le bois et de pouvoir travailler sur une base propre
  • de faire durer beaucoup plus longtemps les effets de vieillissement qui vont être appliqués

2e phase : Application de l’abrasif

Abrasif appliqué sur un meuble de deco industrielle

Application de l’abrasif suivant le fil du bois

A la main ou avec une cale à poncer sur laquelle on dispose l’abrasif, on applique le papier de verre sur la surface de bois à traiter. On s’assure de :

  • Poncer le bois dans le sens des veines en suivant l’une ou l’autre de ces 2 techniques :
    • Ponçage linéaire
    • Ponçage« zigzag » avec un angle à 45 degrés.
  • Maintenir la cale plate jusqu’au bout de la surface à traiter afin de ne pas biseauter ses bords.

3e phase : Entretenir son chantier

  • Dépoussiérez votre chantier entre chaque utilisation des différents types d’abrasifs.
  • Evitez que la ponce ne vienne s’amalgamer avec le bois travaillé tout en conservant un chantier propre et sain.

Conseils :

  • Quelle que soit la technique de ponçage employée, le sens des fibres du bois doit être respecté pour ne pas rayer le meuble ou l’objet en bois.
  • Ne pas négliger le dépoussiérage : la poussière amalgamée ou tout autre types de copeaux pourraient ruiner votre effet.

3 méthodes pour un effet bois usé

Ces 3 méthodes consistent à jouer sur 3 aspects différents du bois comme :

  • la couleur
  • le relief
  • la teinte

Respectivement, il s’agit de créer :

  • un effet bois usé par superposition de peintures en gérant habilement 2 niveaux de peinture contrastés. L’objectif final est d’avoir une couche de peinture majoritaire piquetée de tâches de peinture éparses. Ces petits points sporadiques sont en fait les traces d’une peinture sous-jacente que l’on révèle pour donner une illusion visuelle de vétusté.
Angle d'un meuble en bois avec un effet usé

Superposition de peintures contrastées pour un effet de vieillissement réussi

  • un effet bois usé avec une peinture cérusée qui repose moins sur une combinaison de couleurs que sur la mise en valeur de la matière. Le procédé consiste à donner une impression de vieillissement du bois en faisant ressortir ses veines et ses aspérités.
Meuble après application d'une pâte à céruser

Application d’une pâte à céruser pour souligner les reliefs du meuble

  • un effet bois usé par grisonnement du bois qui s’obtient par l’application d’une lasure « faite maison ». Elle est obtenue à partir de la dissolution naturelle de la laine de fer dans un solvant.
Meuble après application d'une lasure grisant le bois

Grisonnement du bois