Effet bois usé par superposition de peintures

Comment le fait de superposer 2 couches de peinture peut donner un effet bois usé au meuble/objet le plus neuf ? La réponse est simple : observez la peinture défraichie, quelle est sa caractéristique principale ? Elle constitue une couche écaillée dont le craquèlement laisse entrevoir la sous-couche. Le rendu est puissant et se définit comme l’un des symboles les plus remarquables du passage du temps. Pour effectuer une transformation factory d’un meuble/objet et lui appliquer un vieillissement stylisé, ne sous-estimez pas les potentialités d’une savante alliance de peintures en matière d’illusion d’optique !

1ere étape : Choix et application d’une première couche de peinture

Point de départ fondamental :

  • Si la première couche de peinture est sombre, la seconde devra être claire.
  • Si la première couche de peinture est claire, la seconde devra être sombre.

Imaginez-vous face au rendu final et vous comprendrez immédiatement la logique d’une telle assertion :

  • La première couche est celle qui va être recouverte et n’apparaîtra que par touches disséminées sur la surface traitée.
  • L’effet repose sur un contraste entre cette strate primaire et une seconde couche qui sera celle destinée à être vue.
  • Le contraste doit donc être maximisé : son optimisation repose sur la combinaison entre tons sombres et ton clairs.

Voici quelques idées de tons sombres à privilégier pour un résultat final intéressant :

Nuancier de couleurs possibles pour créer un effet bois usé
Nuancier pour un effet bois usé

Ensuite, on applique la première couche de peinture :

Application d'une premiere couche de peinture sur une porte de placard en bois
Première couche de peinture : une peinture sombre
  • Tout comme le ponçage, l’application de la peinture se fait dans le sens des veines du bois.
  • En fonction de l’effet voulu, vous pouvez jouer ou non sur les coulures de peintures en surchargeant votre pinceau.
  • Le passage de la première couche de peinture a tendance à faire gonfler légèrement le bois. Si vous souhaitez uniformiser le rendu, il est préférable de procéder à un nouveau ponçage très léger.
  • Respecter un temps de séchage.

2e étape :  couche de cire incolore

Le rôle de la cire va concrètement se faire sentir lors de la 3e étape mais il est indispensable de la passer dès maintenant.

  • Choisir des endroits stratégiques d’application :
    • l’objectif est de faire apparaître certaines zones isolées pour mimer l’effet de vieillissement. Il faut donc identifier les zones en question. Le plus souvent, ce sont :
      • les parties anguleuses
      • les coins
      • les rainures 
Application d'un cire incolore sur une porte de placard en bois
Application d’une cire dans les angles
  • Appliquez la couche de cire aux endroits prévus.
  • Respectez un temps de séchage.

3e étape : deuxième couche de peinture et révélation

  • Appliquez une couche de peinture claire pour créer un contraste visible avec la peinture plus foncée étalée au préalable.
Application d'une couche de peinture blanche sur une porte de placard en bois
Seconde couche de peinture : peinture claire
  • Respectez un temps de séchage
  • Procédez à un ponçage de toute la surface : la peinture disparaît naturellement et facilement des zones cirées au préalable. En effet, c’est tout l’avantage apporté par la couche de cire : elle protège la couche de peinture sous-jacente mais empêche la couche de peinture superficielle d’adhérer.
  • Apparaît alors, en tâches parsemées, la peinture sombre sous-jacente.
Application d'un abrasif sur les angles d'une porte d'un placard en bois
Ponçage de la seconde couche de peinture

 

Porte de placard blanche avec un effet de bois usé
Révélation de la couche sous-jacente
  • Protégez toute la surface en passant une dernière couche de cire à patiner incolore.
  • Le temps de séchage qui suit peut être géré de 2 façons :
    • Interrompre le temps de séchage de la cire en passant un chiffon doux pour obtenir un lustrage composé de reflets plus brillants.
    • Ne pas interrompre le temps de séchage de la cire et passer un chiffon doux pour obtenir un lustrage composé de reflets plus mats et éteints.

Quelques idées de rendu de superposition de peinture avec un panel de couleurs très différentes :

nuancier de superposition de peintures
Nuancier pour une superposition de peinture effet bois usé indus

La superposition de peinture vous paraît simple ? Décuplez le potentiel indus de vos meubles et objets en variant les effets bois usé par le biais d’autres méthodes :

  • Le grisonnement du bois par décoction naturelle est une belle manière de jouer sur la teinte du bois.
  • le recours à l’effet cérusé est également très accessible et permet d’aller au cœur de la matière.